Mozilla explique comment les extensions Firefox suivront Chrome
Agence web » Actualités du digital » Mozilla explique comment les extensions Firefox suivront Chrome

Mozilla explique comment les extensions Firefox suivront Chrome

Google Chrome 88 a introduit l’API Manifest V3 pour les extensions, qui modifie le fonctionnement des extensions dans le navigateur. Mozilla a maintenant présenté ses plans pour intégrer ces changements dans Firefox.

Manifest V3 est une mise à jour majeure de l’API d’extension de Google Chrome, qui est en train de remplacer l’ancienne technologie Manifest V2 – Google prévoit de bloquer les anciennes extensions en janvier 2023. La plupart des modifications ne sont importantes que pour les développeurs d’extensions, mais il sont quelques différences clés. Google a remplacé le webRequest API utilisée par les bloqueurs de contenu (tels que uBlock Orgin) avec un plus sûr declarativeNetRequest API, qui limite le nombre de règles. Cela empêche les bloqueurs de publicités et autres outils de confidentialité d’avoir de longues listes de domaines à bloquer ou à filtrer, ce qui a suscité des critiques de l’Electronic Frontier Foundation (EFF), le développeur d’uBlock Origin, et bien d’autres.

Mozilla Firefox a une implémentation personnalisée de l’API d’extension de Chrome, appelée WebExtensions, c’est pourquoi tant d’extensions de navigateur sont disponibles pour les deux navigateurs. Mozilla a maintenant expliqué comment il prévoit de gérer la prise en charge de Manifest V3, qui sera nécessaire pour que les extensions continuent à prendre en charge Chrome et Firefox avec le même code. « Pour Mozilla, il s’agit d’un pari à long terme sur un avenir axé sur les normes pour WebExtensions », a déclaré la société dans un article de blog.

Firefox prendra bientôt en charge toutes les nouvelles fonctionnalités et API introduites dans Manifest V3, pour maintenir la parité avec Chrome, mais Mozilla conserve certaines des fonctionnalités autour desquelles Google a mis le frein. Les extensions Firefox pourront toujours utiliser l’ancien webRequest API, vous n’avez donc pas à vous soucier de la panne des outils de blocage de contenu. Cependant, les extensions Manifest V3 sur Firefox auront toujours le même modèle d’autorisations que les nouvelles extensions Chrome, vous pourrez donc toujours facilement autoriser et refuser l’autorisation à certains sites.

Mozilla vise à ce que la prise en charge de Manifest V3 soit achevée d’ici la fin de 2022, ce qui devrait maintenir l’écosystème d’extensions de Firefox bien vivant – Chrome achevant sa transition Manifest V3 bien avant que Firefox ne laisse les versions Firefox de nombreuses extensions abandonnées.

Source : Blog de la communauté des modules complémentaires de Mozilla