Agence web » Actualités du digital » Performance de site : l’analyser et la booster en quelques points essentiels

Performance de site : l’analyser et la booster en quelques points essentiels

La performance d’un site web se mesure notamment par le flux de visiteurs. Pour autant, il ne suffit pas de le mettre en ligne pour générer un trafic, voire augmenter votre chiffre d’affaires. Alors, comment juger de la performance d’une plateforme web ? Comment analyser les impacts des actions marketing ? Découvrez les indicateurs de performances de référence qui vous permettront d’analyser et de booster votre site web.

Performance de site : les principaux indicateurs à prendre en compte

Les indicateurs s’avèrent indispensables pour juger et analyser le comportement des visiteurs sur votre site web. Par ailleurs, des experts vous accompagnent également dans vos différents projets digitaux : analyse de performance web et UX, référencement web ou encore transformation digitale : quoi qu’il en soit, si vous souhaitez une analyse de site, il convient de se référer aux indicateurs de performance les plus pertinents et faire appel le cas échéant à une agence qualifiée.

analyse de site

Le nombre de sessions

Pour rappel, une session équivaut à une visite. C’est le temps que passe un internaute sur votre site web. En pratique, le décompte se fait par tranche de 30 minutes. Donc, si un visiteur consulte plusieurs fois un site durant ces 30 minutes, Google considérera qu’il s’agit d’une seule session. La visibilité d’un site s’optimise par l’amélioration du référencement naturel. Il faudra également rester actif sur les réseaux sociaux et sur les plateformes professionnelles. De plus, les campagnes de communication réalisées sur les autres canaux (radio, presse, télé…) contribuent à faire connaitre votre site web.

Le taux de rebond

Le taux de rebond mesure le nombre d’internautes qui ne consultent qu’une seule page de votre site. Donc, un taux de rebond de 50 % signifie qu’un visiteur sur deux quitte votre plateforme web sans effectuer d’autres actions. Autrement dit, un taux de rebond élevé indique un contenu de mauvaise qualité, un mauvais ciblage, une vitesse de chargement trop lente, une interface non ergonomique ou encore un manque d’appel à l’action.

Néanmoins, il est possible d’y remédier en améliorant l’ergonomie du site, en incitant le visiteur à passer d’une page à une autre et en optimisant le référencement naturel. Il convient également de retravailler les balises HTML qui visent à structurer les contenus.

Le temps passé par chaque visiteur sur la plateforme web

Cet indicateur prend tout son sens lorsqu’il s’agit d’analyser la performance d’un site web. Un visiteur qui prend le temps de consulter votre page web et qui y reste plusieurs minutes signifie que le contenu proposé est intéressant. Et bien évidemment, Google tient compte de cet indicateur pour positionner votre site dans les résultats de recherche.

Il est d’ailleurs possible d’augmenter le temps passé sur votre page en optimisant le parcours de l’utilisateur. En d’autres termes, indiquez-lui le chemin à suivre en misant notamment sur les contenus liés. Placez également des liens internes pertinents entre les pages du site.

audit de site

Booster la performance de son site internet : les solutions les plus efficaces

Dans un premier temps, l’optimisation de la performance d’un site implique la mise en œuvre des tests utilisateurs. Ce sera l’occasion de déceler les failles telle qu’un lien qui ne fonctionne pas, des fautes de frappe dans le contenu ou une navigation peu ergonomique. Vous pourrez ainsi apporter les modifications nécessaires dans les meilleurs délais.

Une étude des statistiques en amont s’avère utile si vous souhaitez booster la performance de votre site web. Pour ce faire, créez un compte Google Analytics afin de collecter les données fondamentales pour suivre l’évolution et pour améliorer les performances de votre page web. Dans un même temps, intégrez les pages de conversion en vue d’attirer de nouveaux clients. Il s’agit de créer un lien via un formulaire à remplir ou en leur proposant un guide spécial, un bon de réduction…

L’optimisation des images sur un site web permet également d’améliorer ses performances. Il s’agit notamment d’intégrer des textes alternatifs aux photos. Cette solution facilitera l’indexation de votre site dans les pages de résultats de Google. Mine de rien, les textes alternatifs facilitent l’accès à votre page, optimise son référencement ainsi que l’expérience utilisateur.

Dans le même élan, pensez à structurer vos contenus avec les titres h1, h2, h3. Cela permettra aux visiteurs d’avoir un aperçu des informations proposées et de leur pertinence. Sachez aussi que les titres qui contiennent des balises sont pris en compte par les robots indexeurs lors du référencement d’un site. Nous vous recommandons de commencer vos pages par un titre h1 pertinent et accrocheur. Il devra inclure des mots clés tout aussi pertinents. Structurez ensuite les contenus avec des titres h2 et h3.

Il s’avère aussi judicieux de booster la performance et le référencement naturel d’un site à travers un blog. Vous pourrez ainsi convertir vos visiteurs en clients, générer un trafic stable et récurent, tout en y ajoutant de nouveaux contenus. Il ne faut pas oublier que Google privilégier les sites actifs dont les contenus sont renouvelés très régulièrement.

Analyser la vitesse de votre site : les outils les plus pertinents

Cela peut sembler anodin, mais le temps de chargement d’une page impacte sur la performance d’un site web. En pratique, un temps de chargement trop long pénalise systématiquement le référencement naturel, l’expérience utilisateur ainsi que l’indexation du site dans les moteurs de recherches. Un site qui prend trop de temps à s’afficher perd progressivement ses visiteurs.

À cela s’ajoute un taux de conversion extrêmement bas. Du coup, les internautes se tournent systématiquement vers la concurrence. Il s’avère donc nécessaire de tester la vitesse de chargement via les outils tels que Google PageSpeed Insights, Test My Site de Google ou encore Uptrends.

Autrement, vous pouvez utiliser GTmetrix, un outil gratuit et indiqué pour les débutants. Dans le même registre, vous trouverez Dareboost qui vous renseigne sur la vitesse, la sécurité et la qualité de votre page web. Sinon, Pingdom est prisé pour sa simplicité d’utilisation. Vous y trouverez plusieurs fonctionnalités indispensables pour tester les interactions synthétiques.

Enfin, le WebPage Test est accessible via les navigateurs Chrome et IE. Ce logiciel simple d’utilisation mesure la vitesse de chargement des pages web en seulement quelques clics. Vous aurez aussi droit à des conseils pour optimiser le temps de charge de votre page.