Quelle est la meilleure lunette astronomique ?
Agence web » Actualités du digital » Les lunettes astronomiques : quel est le meilleur télescope ?

Les lunettes astronomiques : quel est le meilleur télescope ?

Qu’est-ce qu’une lunette astronomique ?

C’est à la fin du XVIe siècle que les premières lunettes astronomiques ont été développées. Également appelée lunette de Kepler, la lunette astronomique est un instrument optique. Cet accessoire se présente sous la forme d’un long tube dont les extrémités sont bouchées par un objectif d’une part et un oculaire d’autre part.

Grâce à des lentilles ainsi qu’à un redresseur d’image dont elle est équipée, elle est capable d’agrandir la taille des objets dans le ciel ou d’augmenter leur luminosité. De ce fait, elle fonctionne comme une lunette d’approche. Dans la famille des lunettes d’approche, le modèle astronomique est celui qui permet d’observer les astres dans le ciel. Ce qui signifie qu’il existe d’autres types de lunettes d’approche, dont la lunette marine ou la lunette terrestre.

Dans la grande majorité des cas, les lunettes astronomiques permettent à la fois l’observation céleste et l’observation terrestre. Tout dépend de la qualité des lentilles composant l’oculaire et de leur disposition. C’est de cela que dépend, en règle générale, l’intensité des couleurs et le taux de réfraction de la lumière. Le taux de réfraction est d’ailleurs ce qui distingue une lunette astronomique d’un télescope. Tandis que l’un est un réfracteur, c’est-à-dire qu’il cintre la lumière émise par les astres, l’autre est un réflecteur qui réfléchit la lumière.

Comment choisir sa lunette astronomique ?

Si vous aspirez à vous équiper d’une lunette astronomique, les critères de choix vont des plus simples au plus complexes. Tout dépend de l’usage que vous souhaitez en faire.

Le diamètre du tube

C’est du diamètre du tube de la lunette astronomique que dépend sa capacité à observer les astres. En règle générale, plus le diamètre est grand, plus la lunette est en mesure de collecter un maximum de lumière parce que la lentille qui l’équipe est, elle aussi, plus grande. De plus, le grossissement utile est alors plus important et le pouvoir séparateur plus court. Ainsi, on recense les lunettes de :

  • 60 mm de diamètre, propices à l’observation claire des comètes et moyenne des nébuleuses et de la lune;
  • 70 mm de diamètre, propices à l’observation claire des nébuleuses et de la lune ;
  • 114 mm de diamètre, propices à l’observation moyenne de Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne ;
  • 150 mm de diamètre, propices à l’observation claire de Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne.

Les oculaires

Les oculaires doivent être choisis en fonction de leur longueur focale. C’est de la longueur focale que dépend le grossissement. Lorsqu’elle est grande, moins il y a de grossissement. Or, un faible grossissement permet d’observer une image plus lumineuse et le champ de vision est plus large. Les oculaires offrant ce type de grossissement sont donc les meilleurs.

Pourquoi acheter une lunette astronomique ?

La lunette astronomique, comme l’indique son nom, est un accessoire d’observation des astres. De façon plus précise, elle permet d’une part d’amplifier la lumière des astres et de les grossir d’autre part.

L’amplification de la lumière des astres

Une lunette astronomique fonctionne essentiellement selon le principe de la réfraction de la lumière. C’est ce qui la différencie du télescope et qui en fait un accessoire d’observation astronomique idéal lorsque vous ambitionnez d’observer les astres. C’est ainsi qu’elle est capable de révéler leurs moindres détails, ceux qui sont invisibles à l’œil nu. Si vous vous demandez pourquoi utiliser une lunette astronomique, retenez qu’elle vous permet d’observer plus nettement les objets célestes qui, naturellement, manquent de sensibilité. La lune, les comètes, les nébuleuses, les planètes peuvent être observées.

Le grossissement des astres

C’est une chose de voir les astres de façon amplifiée, mais c’en est une autre de pouvoir grossir les détails de ces astres. En effet, avec une lunette astronomique, vous pouvez par exemple observer de façon plus précise les cratères sur la lune ou les anneaux de Saturne. Tout dépendra tout de même du taux de grossissement de l’oculaire de la lunette utilisée. Celui-ci, à son tour, dépend du diamètre du tube et de la focale.

Comment utiliser une lunette astronomique ?

L’utilisation d’une lunette astronomique repose essentiellement sur l’objectif de votre observation. Ce qui implique qu’au préalable, vous avez pris le soin de choisir le bon diamètre et le bon oculaire selon que vous aimeriez observer la lune, une comète, une nébuleuse ou l’une des autres planètes.

Pour un amateur quelque peu averti, vous savez certainement que la qualité de l’observation  dépend de votre oculaire et sa longueur focale. Étant donné que c’est elle qui détermine le taux de grossissement, vous devez savoir dans quel cas utiliser un fort ou un faible grossissement .

Lorsque vous souhaitez vous positionner pour un début d’observation et ne pas rechercher un détail en particulier, le fort grossissement est conseillé. Par contre, lorsque vous souhaitez observer un détail précis, c’est le faible grossissement qui est recommandé. Celui-ci permet de capter un maximum de lumière dans le champ visuel. La lunette capte alors de façon plus nette les infimes détails. Gardez en tête que c’est du diamètre du tube que dépend les astres que vous pouvez observer. Les tubes au plus grand diamètre sont plus adaptés à l’observation des planètes. De même, n’oubliez pas que la lunette astronomique doit être positionnée sur un trépied, depuis un point d’observation adapté.

Les différents types de lunette astronomique

Il existe 3 classes de lunettes astronomiques. Elles se déclinent selon le type de réfracteurs, selon le type de verre et selon le type d’oculaire.

Les lunettes astronomiques selon le type de réfracteurs

On en recense deux types : le réfracteur achromatique et le réfracteur apochromatique. Si tous deux sont parfaits pour l’observation céleste et l’observation terrestre, le second est meilleur pour la photographie du fait de sa compacité. Il coûte aussi plus cher.

Les lunettes astronomiques selon le type de verre

Les réfracteurs d’une lunette astronomique diffèrent aussi de l’autre de par le type de verre qu’ils utilisent. On recense les verres ordinaires et les verres ED. La différence majeure entre les deux est que les verres ED ont un taux de dispersion bien plus faible. Autrement dit, ils diffusent moins de fausses couleurs, offrant une observation plus nette.

Les lunettes astronomiques selon le type d’oculaire

L’oculaire se compose d’un ensemble de lentilles qui permet d’optimiser l’observation. En fonction du type d’oculaire dont est équipée la lentille, la lunette astronomique permettra soit d’observer le ciel profond soit d’observer les planètes. On retrouve donc entre autres les oculaires Nagler, RKE, Erfle, Plössl, Herschel, Dolond, Huygens, Galilean, Kepler, König, orthoscopique, ou encore monocentrique.