Meilleure trottinette électrique
Agence web » Actualités du digital » Comment choisir une trottinette électrique et quelles sont les quatre meilleures du marché ?

Comment choisir une trottinette électrique et quelles sont les quatre meilleures du marché ?

Nous croisons de plus en plus de trottinettes en ville, et pour cause, ce nouveau moyen de locomotion présente de nombreux avantages pour les citadins. Economique, peu encombrante, passe-partout et rapide, elle a su convaincre de nombreux citadins de remplacer leurs scooters ou vélos et de s’essayer à la pratique cet engin électrique qui semblait à première vue plus proche d’un jeu pour enfants que d’un moyen efficace de se rendre au travail et éviter les embouteillages.

Succès oblige, de très nombreuses marques commencent à proposer leurs propres trottinettes, avec des prix très variés et des caractéristiques parfois un peu trop techniques pour un novice. Comment alors, dans ce flot d’offres de toutes sortes, faire le bon choix ?

Les critères à prendre en compte pour choisir sa trottinette

La première question qu’il faut se poser avant de choisir une trottinette est celle de l’usage. On ne choisira pas le même modèle si c’est pour un usage quotidien ou si c’est pour des sorties occasionnelles le week-end ; pour la voie publique ou pour un terrain privé ; pour une utilisation à part entière ou en complément du bus … C’est ainsi que vous parviendrez à mettre en avant les critères qui vont vous aider à choisir, non pas le meilleur modèle, mais le modèle avec les caractéristiques les plus adaptées à vos besoins.

Le budget

Les prix des trottinettes commencent à près de 250 euros. À ce prix-là, la trottinette ne sera ni très puissante ni très solide, elle sera plutôt destinée aux enfants. Il faut compter à partir de 400 euros pour pouvoir acquérir un modèle fiable, conçu pour les adultes.

La marque

En 2010, l’entreprise allemande Walberg Urban Electrics lance l’Egret One, la première trottinette électrique pliable et compacte. Ce fut une opération capitale, celle qui a donné sa popularité à la trottinette électrique. Depuis, énormément de marques ont développé leurs propres modèles, parmi elles : Micro Mobility, SXT Scooters, Etwow ou encore Xiaomi.

Il faut néanmoins faire attention aux nombreuses marques qui ne font qu’importer les mêmes modèles fabriqués en Chine et y apposent leur nom.

La vitesse

Une trottinette de bonne facture peut rouler jusqu’à 25 km/h. C’est la vitesse maximum autorisée pour les vélos à assistance électrique, et donc pour les trottinettes électriques utilisées sur la voie publique. Vous verrez néanmoins des trottinettes afficher 35 voire 50 km/h, il ne servirait à rien d’acheter un tel modèle sachant qu’il est interdit de rouler au-dessus de 25km/h, sauf pour celui envisageant de s’en servir sur un terrain privé. Il est à noter que la vitesse dépend de la puissance de l’engin ainsi que du poids du conducteur, le poids maximum précisé ne dépasse pas 120 kg en général.

L’autonomie

En moyenne, vous pouvez rouler 25 km avec une trottinette, certaines peuvent vous offrir une autonomie de 45 km. Le temps de recharge de la batterie varie entre 3 et 5 heures. Comme pour la vitesse, l’autonomie varie en fonction de la puissance du moteur, du poids du conducteur, du type de trajets (montées, descentes, etc.), mais également bien sûr de la batterie. Il existe deux types de batteries sur le marché : la batterie à plomb (dédiée surtout aux enfants) et la batterie au lithium, plus légère, plus performante et beaucoup plus fréquente sur les trottinettes pliables. 24 V et 8 Ah est le minimum à exiger pour une batterie de trottinette, à titre d’exemple la batterie M365 Pro affiche 12800mAh et promet une autonomie avoisinant les 40 km.

Le moteur

Il est parfois placé sur le plateau, mais la plupart du temps dans la roue (arrière ou avant). Les moteurs que l’on retrouve le plus souvent sont les modèles dits « brushless » qui ne nécessitent aucun entretien ; les moteurs « brushed » sont plus faciles d’utilisation, mais moins puissants.

On considère qu’un moteur est assez puissant à partir de 48V, 500W nominal. Cela sera suffisant pour un usage citadin régulier.

Pour une conduite plus soutenue, alliant notamment pentes abruptes et bonnes performances, il y a les trottinettes à deux moteurs, ou dualmotor, offrant une conduite efficace même en terrain difficile grâce à ses deux roues motrices (le plus souvent équipées de pneus gonflables). Ces modèles sont évidemment plus chers et pas réellement nécessaires pour une utilisation classique.

Le poids

Le poids de la trottinette est un élément important à prendre en compte. Si vous voulez une trottinette que vous pourrez transporter dans le bus ou le métro, que vous habitez au 2e ou 3e étage sans ascenseur et que vous comptez en faire un usage quotidien, il faudra alors vous orienter vers une trottinette légère, allant de 9 à 13 kg (certaines pèsent même moins de 8 kg).

Pour un usage moins soutenu, vous pourrez pencher pour une trottinette allant jusqu’à 19 kg, gagnant ainsi en confort et en autonomie par la même occasion.

Au-delà de 20 kg, la trottinette devient vraiment encombrante, il n’est pas recommandé de l’acheter à moins que vous n’ayez pas besoin de la transporter régulièrement (vous ne prenez pas les transports en commun et habitez au rez-de-chaussée par exemple).

En général, plus une trottinette est légère et maniable, et plus vous perdez en puissance et en autonomie. Si vous n’avez ni la contrainte des transports en commun ni celle d’habiter en étage, ne vous préoccupez pas du poids et du gabarit.

Accélérateur et frein

Certaines trottinettes sont équipées de poignées pour accélérer (à l’image d’un scooter), mais la plupart utilisent une gâchette située au niveau du pouce ou de l’index. On peut, sur certains modèles, passer les vitesses (de 1 à 3) pour adapter le rythme selon le lieu où l’on roule.

Pour freiner, on peut trouver des systèmes mécaniques (frein a disque, tambour) actionnés par une poignée, tel un vélo ; ou des systèmes électroniques. Les seconds, qui sont beaucoup plus utilisés, sont enclenchés par une gâchette au niveau des doigts ou un appui situé au-dessus de la roue (comme une trottinette classique). Ils offrent l’avantage de participer à une recharge de la batterie au fur et à mesure que les freins sont enclenchés.

Le confort

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour évaluer le niveau de confort d’une trottinette électrique, parmi eux :

  • La largeur du plateau.
  • Le diamètre des roues : des roues plus grandes offriront en général plus de stabilité et de confort que de petites roues.
  • Le type de pneus : les pneus gonflables rendent la conduite plus agréable (moins de vibrations), mais sont plus sujets à la crevaison ; les pneus pleins ne craignent pas la crevaison, mais il faut faire attention à la texture, la gomme est meilleure que le plastique, surtout par temps pluvieux.
  • Des garde-boue, pour vous protéger des éclaboussures.
  • La hauteur du guidon : il est important que la hauteur du guidon soit réglable afin de l’adapter au mieux à votre taille.
  • L’éclairage : certaines trottinettes comportent un éclairage intégré pour se rendre visible aux autres usagers de la route. À défaut, il est possible d’installer des LED soi-même ou simplement porter un gilet fluorescent.
  • Les accessoires : un klaxon, un crochet auquel accrocher vos sacs, un compteur qui indique la vitesse, le kilométrage, le niveau de batterie, etc.
Les trottinettes Bird en libre service dans les grandes villes sont des modèles Mi Scooter de la marque Xiaomi

Les 4 meilleures trottinettes du marché

Au vu des critères que nous avons parcouru ensemble, voici quelques modèles de trottinettes qui pourraient vous convenir.

Les trottinettes haut de gamme

Parmi les meilleures trottinettes du marché actuel, commençons par les trottinettes de luxe, dont le prix excède 1000 euros :

Dualtron Victor

Comme son nom l’indique, elle est équipée de deux moteurs de 2000w chacun, ce qui en fait une trottinette très puissante. Minimotors propose cette trottinette en deux versions : 24a et 30a.

Elle est équipée d’une batterie au lithium 60V 24ah pour une autonomie de 80km !

Le confort n’est pas en reste avec des suspensions réglables sur 9 niveaux différents.

Niveau sécurité, les freins à disque à assistance hydraulique à l’avant et à l’arrière sont très réactifs, double LED avant et arrière et feu-stop arrière.

Une très grande puissance alliée à une excellente autonomie et une conduite très confortable pour cette trottinette de chez Minimotors, mais pour un prix qui n’en demeure pas moins compétitif.

En effet le modèle 24a est disponible pour 2190 euros, un prix au-dessous de la concurrence pour ce type de performances.

Kaabo Mantis GT V2

Également équipée d’un bimoteur, la Kaabo Mantis cache du 1000w dans chacune de ses roues motrices. Une puissance impressionnante atteignant les 3200w en crête pour une autonomie qui l’est encore plus avec sa batterie au lithium de 60V 24,5ah. Elle peut en effet tenir jusqu’à 120 km, ce qui est exceptionnel et atteindre les 60km/h. Idéale donc pour de longs trajets sans avoir à se soucier de trouver un point de recharge ou transporter une batterie de rechange.

Mais la Kaabo Mantis GT V2 ne se contente pas de proposer une trottinette puissante et endurante, elle offre également un confort d’exception. Un plateau large, des pneus gonflables de 10 pouces, des suspensions hydrauliques avant et arrière offrent une conduite absorbant au maximum des vibrations de la route.

Les freins sont également hydrauliques pour les deux roues afin de garantir un niveau de sécurité optimal.

Petit bémol : ce condensé de puissance et d’autonomie demande un long temps de charge -12 heures pour une batterie chargée à bloc – et un poids assez conséquent, 30 kg.

Les meilleurs rapports qualité-prix

Pour ceux qui ne disposent pas du budget pour s’offrir l’une de ces trottinettes haut de gamme ci-dessus, voici quelques modèles offrant un bon rapport qualité-prix, présentes actuellement sur le marché :

La Xiaomi Mi Electric Pro 2

Il s’agit d’une trottinette pliable pas trop lourde (14,2 kg) idéale pour de longs trajets en piste cyclable, moins pratique en milieu urbain de par son côté encombrant, même pliée, et son manque d’accélération. Elle peut atteindre une vitesse de 25 km/h et sa batterie au lithium-ion de 36V 12,8Ah lui permet de tenir jusqu’à 45 km de distance. Elle est équipée d’un système de freinage double avec récupération d’énergie, d’un feu arrière-stop, d’un feu avant et de réflecteurs latéraux.

Un afficheur LED permet également de voir la vitesse, le niveau de batterie et le mode de conduite.

On peut lui reprocher son manque de maniabilité et son freinage parfois abrupt, malgré cela, son confort, sa fluidité lors de la conduite et son autonomie entre autres, en font une trottinette électrique au très bon rapport qualité/prix puisque l’on peut se la procurer pour la somme de 469 euros.

La Pablo

La trottinette électrique Pablo, de la marque du même nom, est une concurrente sérieuse des Xiaomi  et se révèle également être d’un très bon rapport qualité/prix.

Propulsée par un moteur de 350W alimenté par une batterie de 36V 10,4Ah, La Pablo annonce une vitesse maximale de 25km/h et une autonomie de 40km. Ce n’est pas une trottinette très lourde, elle pèse 13,5km et relativement simple à porter lorsqu’elle est pliée.

Niveau confort et esthétique, la trottinette dispose d’un large plateau, de pneus gonflables 10 pouces et de finitions très réussies malgré son statut « de modèle d’entrée de gamme » ainsi que d’un écran LCD pour surveiller la vitesse et le niveau de batterie.

La conduite est agréable même s’il faut déplorer, à juste titre, le guidon fixe dont on ne peut régler la hauteur de même que le levier de frein situé un peu trop en hauteur et donc pas trop pratique d’utilisation.

Accessible à partir de 350 euros chez certains vendeurs, la Pablo est sans conteste l’une des meilleures trottinettes électriques au niveau du rapport qualité/prix.

Trottinette électrique
Guidon d’une trottinette électrique

Ce qu’il faut retenir

Comme nous l’avons vu, la trottinette se choisit en fonction de l’usage que l’on compte en faire.

Si vous recherchez une trottinette en complément des transports en commun, optez pour un modèle léger, peu encombrant, sans vous attarder sur le confort ou l’autonomie.

Si vous recherchez une trottinette dans le but d’en faire un usage exclusif, alors vérifiez l’autonomie, choisissez des pneus gonflables plutôt que des roues dures, un moteur puissant si le trajet comporte du dénivelé.

Pour des trajets longs et quotidiens, envisagez plutôt un vélo électrique ou un scooter, car rester en position debout sur de longues distances risque de devenir très vite désagréable, voire éprouvant.