Microsoft proposera Teams à sa boutique le mois prochain
Agence web » Actualités du digital » Les nouvelles fonctionnalités de Teams utilisent l’IA et l’apprentissage automatique pour améliorer les expériences vidéo et audio

Les nouvelles fonctionnalités de Teams utilisent l’IA et l’apprentissage automatique pour améliorer les expériences vidéo et audio

Le 13 juin, Microsoft publié de nombreuses nouveautés sur sa plateforme de communication Teams, axées sur l’amélioration de sa qualité voix et vidéo. En particulier, ces nouvelles fonctionnalités de Teams incluent l’annulation d’écho, la « déréverbération », la suppression du bruit de fond, la capacité d' »interruptibilité », l’optimisation de l’écran en temps réel, l’optimisation basée sur l’IA et les filtres de luminosité et de mise au point.

« Les effets d’écho perturbateurs, la mauvaise acoustique de la pièce et la vidéo saccadée sont des problèmes courants qui entravent l’efficacité des appels et des réunions en ligne », a déclaré la vice-présidente de Microsoft Teams, Nicole Herskowitz, en abordant les principales préoccupations qui ont poussé au développement des nouvelles fonctionnalités de Teams. « Grâce à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage automatique, qui sont devenus essentiels à notre stratégie d’amélioration continue, nous avons identifié et fournissons désormais des améliorations innovantes dans Équipes Microsoft qui améliorent ces défis audio et vidéo de manière à la fois conviviale et évolutive dans tous les environnements.

La nouvelle capacité d’annulation d’écho de Teams n’est pas la seule fonctionnalité axée sur les problèmes d’écho rencontrés par les utilisateurs lors de la communication au sein de la plate-forme. Certaines des fonctionnalités audio introduites par Microsoft ciblez également d’autres problèmes liés à l’écho causés par l’environnement et les périphériques audio. Par exemple, la nouvelle fonction de déréverbération utilise un modèle d’apprentissage automatique qui peut convertir les signaux audio capturés en son, empêchant le son de se répercuter ou l’utilisateur de donner l’impression de parler à l’intérieur d’une grotte.

Une autre fonctionnalité résout également le problème lié à l’écho causé par les appareils audio placés les uns à côté des autres. « Un élément naturel de la conversation est la capacité d’interrompre pour obtenir des éclaircissements ou une validation », explique Herskowitz. « Ceci est accompli grâce à la transmission audio en duplex intégral (bidirectionnel), permettant aux utilisateurs de parler et d’entendre les autres en même temps. Lorsque vous n’utilisez pas de casque, et en particulier lorsque vous utilisez des appareils où le haut-parleur et le microphone sont très proches l’un de l’autre, il est difficile de supprimer l’écho tout en conservant l’audio en duplex intégral. Microsoft Teams utilise un modèle « formé » avec 30 000 heures d’échantillons de parole pour conserver les voix souhaitées tout en supprimant les signaux audio indésirables, ce qui permet un dialogue plus fluide.

Selon Herskowitz, avec la nouvelle capacité d’interruptibilité des équipes, les utilisateurs peuvent effectuer des échanges fluides sans se sentir interrompus ou coupés, ce qui est couramment rencontré sur les plateformes de communication en ligne. En outre, la société a annoncé avoir défini par défaut sa technologie de suppression du bruit basée sur l’apprentissage automatique pour les équipes (Windows, Mac et iOS et bientôt pour les clients Teams Android et Web), permettant des appels plus clairs sans bruits indésirables.

Microsoft étend également l’utilisation de l’IA aux performances vidéo de Teams afin de créer des ajustements visuels pertinents, notamment dans les cas où les utilisateurs rencontrent des conditions de bande passante problématiques lors du partage de contenu lors de présentations. Par exemple, la fonctionnalité d’optimisation de l’écran en temps réel de Teams qui utilise l’apprentissage automatique peut détecter et ajuster les caractéristiques du contenu, ce qui se traduit par une lisibilité optimisée des documents et une lecture vidéo fluide. Pendant ce temps, en ajustant la lecture vidéo, l’optimisation basée sur l’IA empêche les effets drastiques des vidéos saccadées causées par une mauvaise bande passante du réseau. Enfin, les nouveaux filtres alimentés par l’IA dans Teams permettent aux utilisateurs de régler la luminosité et d’utiliser la mise au point douce lorsqu’ils ont des réunions dans des zones peu éclairées.

Selon Microsoft, lesdites fonctionnalités mentionnées sont actuellement en cours de déploiement et seront généralement disponibles dans les mois à venir.